vendredi 30 décembre 2011

Deux Foetus de 5 mois gisants sur le sol... image de la mort

Les fœtus de deux jumeaux âgés de cinq mois environs ont été retrouvés morts dans la commune de Ratoma en Guinée. Les femmes trouvées sur place ont évoqué un avortement clandestin, effectué avec la complicité d’un médecin.

6 commentaires:

  1. Qu'est censée démontrer cette image ? Faut-il la lier à votre combat politique ?

    RépondreSupprimer
  2. Cette image montre deux être humains à l'état de foetus gisant sur un sol rocheux. L'image est inhabituelle par rapport à celles que les pro-vie montrent, comme je le fais moi-même sur mon blog. Les foetus sont souvent montrés dans un contexte hospitalier, ce qui suppose en théorie, que les gestes du "médecin" sont "propres". Avec cette image, la chair de ces deux petits être au contact de la pierre montre l'éprouvante de l'infanticide. Cette image est-elle cruelle ? Je pense que la plupart des gens sont indifférents. Il semble que l'émotion existe seulement lorsque le sentiment de culpabilité de la femme est dévié et instrumentalisé à des fins idéologiques. Alors, dans ce cas l'émotion est sur-jouée et la culpabilité de la femme reportée sur celui qui sait regarder ces foetus, avec un sentiment de désolation et d'impuissance, qui est condamné. L'image d'une paire de chassons jaunes peut être une épouvante plus que l'image de ces deux enfants morts laissés à l'air libre, abandonnés aux insectes sur une pierre rugueuse.
    Cette image vous choque ? Il ne faut pas la montrer car elle risque de troubler les femmes qui ont avorté ? Faut-il que je sois condamnée pour violence faite à autrui ? J'ai déjà entendu la réponse dans la bouche d'un procureur lors du procès de Xavier Dor :

    http://nephtar-nephtali.blogspot.fr/2013/07/de-la-mort-avant-toute-chose-ou-le.html

    RépondreSupprimer
  3. je ne comprends vraiment pas à quoi ça sert....

    RépondreSupprimer
  4. C'est bien l'image de l'Homme, qui poursuit toujours son programme d'autodestruction . Si c'est comme cela que peut s'illustrer le "progressisme" dans les idées, c'est à en vomir ! Voilà le monde infecte dans lequel nous vivons : mœurs écoeurantes, expériences contre-nature . Ce monde est devenu si décadent ! La vie humaine est désormais sans valeur. Quel monde " " merveilleux " ".

    RépondreSupprimer
  5. Je suis sensible et je me pose la question, si la maman a demander à subir cela..mon dieu, elle e vais elle aussi avoir une raison..la famine ?la guerre ?peur des rebelles ?un viol ?bref ..on ne sait pas ..

    RépondreSupprimer
  6. Reposez en paix, petits hommes. La vie vous a été prise par une mère indigne, honte à elle et que dieu la punissent pour ces meurtres

    RépondreSupprimer