samedi 27 novembre 2010

Tableau comparatif des différentes confessions de la religion chrétienne : Orthodoxie, Catholicisme, Protestantisme


SUJET


ORTHODOXES

CATHOLIQUES

PROTESTANTS
A SUCESSION
APOSTOLIQUE
Elle assure la continuité de l’Eglise que Christ a fondée.
Elle assure la continuité de l’Eglise que Christ a fondée.
La continuité de l’enseignement des Apôtres est plus importante que la succession apostolique.
LA COMPOSITION
DE LA BIBLE

L’Ancien Testament avec les livres deutérocanoniques et le Nouveau Testament.
L’Ancien Testament avec les livres deutérocanoniques et le Nouveau Testament.
L’Ancien Testament sans les livres deutérocanoniques et le Nouveau Testament.
LE CLERGE
Le clergé est majoritairement masculin, le mariage est possible avant ordination.
Le clergé est obligatoirement masculin et célibataire.
Il n’y a ni condition de genre, ni condition de célibat.
L’EUCHARISTIE
Le Christ sacrifié est réellement présent dans le pain et le vin. L’Eucharistie
permet le pardon des péchés.
Le Christ sacrifié est réellement présent dans le pain et le vin. L’Eucharistie
permet le pardon des péchés.
L’Eucharistie est un symbole de la grâce. Le Christ n’y est pas réellement présent. L’Eucharistie ne permet pas le pardon des péchés.
LE SAINT-ESPRIT

Il procède du Père seul.
Il procède du Père et du Fils.
Il procède du Père et du Fils.
LE MARIAGE
Union mystique entre un homme et une femme. Le divorce est possible seulement en cas d’adultère.
Union contractuelle entre un homme et une femme. Le divorce est impossible.
Union contractuelle entre un homme et une femme. Le divorce est possible, bien que
découragé.
MARIE
Les Orthodoxes refusent le Péché Originel, en tant que
transmission de la culpabilité. Marie n’était donc pas pécheresse. Elle est la « Mère de Dieu ». Elle a porté la divinité incarnée (Jésus). Elle est restée vierge. Elle monté au Ciel à sa mort. Elle est sainte.
Les Catholiques admettent le Péché Originel, en tant que
transmission de la culpabilité. Mais Marie en a été exemptée. Elle est « Mère
de Dieu », elle a porté la divinité incarnée (Jésus). Elle est restée vierge. Elle est montée au Ciel à sa mort. Elle est sainte. Elle s’est plusieurs fois révélée par des apparitions.
Marie était une pécheresse comme les autres, bien qu’elle ait porté le Christ. Elle n’est pas restée vierge. Elle n’est pas priée.
LE PAPE
Son autorité est équivalente à celle d’un évêque, non davantage. Il n’est pas
infaillible. C’est le Saint-Esprit qui est la source d’enseignement infaillible, notamment par les Conciles œcuméniques.
Le Pape est le «Vicaire du Christ», la tête visible de l’Eglise et le successeur de Pierre. Il est l’autorité suprême sur toute la Chrétienté (y compris sur les Conciles). Il est infaillible en matière de doctrine de foi
ou de morale, sous l’inspiration du Saint-Esprit.
Le Pape n’a aucune autorité et il n’est pas infaillible. La Bible est la seule source d’enseignement infaillible.
LE PURGATOIRE
Il y a un état intermédiaire entre la Terre et le Ciel,
mais la purification se produit dans cette vie, non dans la suivante.
Il y a un lieu de purification et de préparation au Ciel. C’est également un lieu pour expier les péchés véniels.
Il n’y a pas de purgatoire. La mort du Christ à la Croix
est suffisante pour supprimer la peine de tous nos péchés.
LES SACREMENTS
Il y a au moins sept Sacrements :
le Baptême,
la Chrismation, l’Eucharistie,
l’Ordination,
l’Onction,
le Mariage,
et la Pénitence.
Les Sacrements
transmettent la grâce à ceux qui les pratiquent dignement.
Il y a sept Sacrements: 
le Baptême,
la Confirmation, l’Eucharistie, l’Ordination,
l’Onction,
le Mariage,
et la Pénitence.
Les Sacrements transmettent la grâce
à ceux qui les pratiquent dignement.
Il y a deux Sacrements :
le Baptême et
la Sainte Cène.
Les Sacrements
ne sont que
des symboles.
LES SAINTS
Un groupe spécial
de personnes saintes, qui sont vénérées. Elles peuvent intercéder entre Dieu et l’homme et peuvent être invoquées dans
la prière.
Un groupe spécial de personnes saintes, qui sont vénérées. Elles peuvent intercéder entre Dieu et l’homme et peuvent être invoquées dans la
prière. Au moins deux miracles doivent suivre l’intercession pour que la
sainteté soit reconnue.
Tous les Chrétiens sont saints, appelés à imiter le Christ. Seul le Christ peut être une médiation entre Dieu et l’homme.
LE SALUT
Le Salut est la « foi opérant par l’amour », et peut être vu comme le processus de toute une vie. Le but ultime est d’atteindre la théosis, l’union avec Dieu. Il faut pour cela mener une vie sainte et vouloir se rapprocher de Dieu.
Les Chrétiens sont sauvés par la grâce, mais aussi par les mérites, les bonnes œuvres agréables à Dieu. Le salut est davantage un processus qu’un événement.
Le salut est un don divin gratuit et immérité. Il est obtenu par la grâce, au
moyen de la foi en Christ seulement. Par le sacrifice expiatoire du Christ,
nous sommes justifiés devant Dieu.
LA BIBLE
C’est une des sources de la révélation divine et de la Tradition. Les écrits des saints, les décisions des Conciles œcuméniques en
font également partie.
Les Saintes Ecritures
et la Tradition sacrée sont des sources de la révélation divine. La Tradition et l’Ecriture doivent être interprétées par l’autorité de l’Eglise.
La Bible seule et l’unique guide infaillible et l’autorité
absolue en matière de foi et de pratique chrétienne.
CULTE ET LITURGIE
La « Liturgie Divine » est le centre de la spiritualité orthodoxe. On peut louer dans sa langue maternelle ou en grec.
Le culte est centré sur la Messe. On peut louer dans sa langue maternelle ou en latin.
Il n’y a pas de règle définie en matière de culte.

source

1 commentaire:

  1. Tableau comparatif des différentes confessions de la religion chrétienne : Orthodoxie, Catholicisme, Protestantisme

    RépondreSupprimer